Utilisation de votre adresse électronique à des fins politiques

Certains électeurs ont fait part de leur mécontentement de se voir destinataires de messages politiques à l’adresse électronique fournie au consulat général pour leur inscription consulaire. Des solutions existent.

Ces adresses électroniques, qui figurent sur la liste électorale consulaire, peuvent être communiquées aux partis politiques conformément à l’article L.330-4 du code électoral.

Le Ministère des affaires étrangères et du développement international a mis en ligne une actualité sur son site Internet afin d’avertir les électeurs de la possibilité de fournir une adresse électronique différente de celle servant aux échanges avec l’administration, destinée à être utilisée pour l’envoi des messages politiques par les candidats et les élus.

Par ailleurs, si vous ne souhaitez pas recevoir de messages politiques, vous pouvez cliquer sur le lien de désinscription qui doit légalement se trouver dans le message que vous avez reçu. En cas de difficulté pour exercer votre droit d’opposition, vous pouvez le signaler à la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) en utilisant le formulaire en ligne.

publié le 16/11/2016

haut de la page