Une start-up tatar à l’honneur lors de l’exposition internationale de Kazan « Pétrole, Gaz, Pétrochimie »

Lors de la 22ème exposition Internationale intitulée « Pétrole. Gaz. Pétrochimie », qui s’est déroulé à Kazan du 2 au 4 septembre derniers le Grand Prix a été remporté par la startup Tiocomposit, hébergée au sein du Centre de Nanotechnologie de la République du Tatarstan, dans la catégorie « Technologies innovantes et respectueuses de l’environnement ». Le projet du lauréat s’intitule « Usine mobile pour la production de béton à partir de soufre ».

Consciente du gaspillage généré par l’industrie pétrochimique russe - des milliers de tonnes de soufre par ans, issues du raffinage et du traitement du pétrole et du gaz - et qui est précisément l’une des filières les plus développées au Tatarstan, et qui joue un rôle prédominant dans son économie (40% de la production industrielle totale de la région en 2011) - l’entreprise entend s’inscrire dans une démarche écologique tout en améliorant la qualité du béton produit.

Pour un coût estimé à 51 millions de roubles (soit environ 780.000 euros) et baptisé KZAF-20, l’usine produira du béton davantage résistant au froid, plus fiable et d’une durée de vie plus longue. Il se caractérisera également par ses propriétés antibactériennes et sa résistance aux radiations.

Puisqu’elle est mobile, l’usine pourra se déplacer directement là où se trouvent les matières premières, ce qui réduit considérablement les coûts de productions. Enfin, l’absence d’eau dans les processus de fabrication permettra d’opérer à basse température, et de produire un béton sur-mesure selon les applications.

Rédacteur : Gautier Lamoine

Sources :
Site officiel
Communiqué de presse

publié le 29/02/2016

haut de la page