Thomas Pesquet en route vers la station spatiale internationale

Jeudi 17 novembre à 21 heures 20, heure de Paris, le lanceur Soyouz a parfaitement réussi sa mission depuis le cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan en mettant en orbite le module Soyouz, avec à son bord l’astronaute français de l’ESA, Thomas Pesquet, le commandant russe Oleg Novitsky (Roscosmos) et l’astronaute américaine Peggy Whitson (NASA).

L’astronaute de l’ESA Thomas Pesquet est en route vers la station spatiale internationale pour une mission de six mois. Âgé de 38 ans, il est le dixième astronaute de nationalité française à voyager dans l’espace. Ingénieur en aéronautique devenu pilote de ligne puis astronaute, Thomas voyage dans le siège de gauche de la capsule Soyouz. Nommé copilote de la mission, il a été formé pour assister le commandant du Soyouz pendant les voyages aller et retour, surveiller les systèmes et prendre la relève en cas de besoin.

La science sera au cœur de cette mission, baptisée Proxima, au cours de laquelle, Thomas réalisera des expériences scientifiques et éducatives à bord de cet avant-poste de recherche exceptionnel, qui est un véritable tremplin pour l’exploration humaine de l’espace. Il sera ingénieur de bord de la station spatiale internationale, à 400 kilomètres au-dessus de la Terre, pour les expéditions 50 et 51.

Au cours de la mission Proxima, Thomas sera responsable de plus de 50 expériences scientifiques mises au point par l’ESA et par le CNES et il participera à de nombreux travaux de recherche menés pour le compte des autres partenaires du programme.

À l’issue du lancement, Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, a déclaré : « Ce nouveau succès est très important pour la science, la technologie et l’éducation et aujourd’hui est un grand jour pour l’espace français et européen. Nous attendons maintenant avec impatience le rendez-vous du vaisseau Soyouz avec la station spatiale internationale dans la nuit de samedi à dimanche »

Source : CNES

publié le 18/11/2016

haut de la page