Témoignage d’un ancien doctorant en cotutelle "Vernadsky" [ru]

Dans un article paru sur Nauka v Sibiri (« La science en Sibérie », site d’actualité scientifique de la branche sibérienne de l’Académie des Sciences russe), un ancien doctorant russe ayant bénéficié d’une bourse en cotutelle de thèse revient sur son expérience en France.

Ilya Sergeyevich Dovydenko a effectué sa thèse en cotutelle entre l’Université de Strasbourg et l’Institut de biologie chimique et de médecine fondamentale de Novossibirsk. Dans ce papier, il revient sur ses travaux, alternant séjours en France et en Russie, ainsi que sur les différences entre les deux pays en ce qui concerne le déroulement d’une soutenance de thèse et les délibérations des jurys. Questionné sur ses ambitions futures, le jeune docteur affirme vouloir continuer ses travaux en Russie, tout en n’écartant pas de mener d’éventuelles recherches en Europe ou en France, une possibilité dorénavant facilitée par son doctorat en cotutelle.

Lien de l’article sur Nauka v Sibiri.

Plus d’informations sur les bourses de doctorat en cotutelle de thèse Vernadski.

publié le 01/03/2016

haut de la page