Syrie - Situation sur le terrain

La France condamne les deux attentats perpétrés le 15 mars à Damas et qui ont coûté la vie à plusieurs dizaines de personnes. Elle exprime sa solidarité avec les populations civiles, premières victimes de la crise syrienne.

La France condamne également la poursuite des bombardements des forces soutenant le régime à Idleb, où au moins 20 civils ont été tués le 15 mars, et dans la Ghouta orientale. Il est urgent que les soutiens du régime fassent cesser ces violations de la trêve.

Comme le ministre l’a rappelé le 15 mars à l’Institut du monde arabe, seule une solution politique conforme aux termes du communiqué de Genève et à la résolution 2254 du conseil de sécurité permettra de mettre durablement fin aux violences et de lutter efficacement contre le terrorisme. La France soutient pleinement la reprise des négociations sous l’égide des Nations unies, prévue le 23 mars.

publié le 16/03/2017

haut de la page