Syrie - Indications sur une possible attaque chimique près d’Idlib

La France est vivement préoccupée par les informations faisant état d’une attaque chimique qui serait intervenue à Saraqeb, près d’Idlib, le 1er août. Une telle attaque serait inacceptable et contraire au droit international.

Dans le cadre de la mission d’établissement des faits, l’organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) a eu l’occasion de confirmer, dans le passé, des attaques au gaz de chlore contre les populations syriennes à partir d’hélicoptères dont seules les forces du régime syrien disposent.

La France réitère son soutien au mécanisme d’investigation conjoint des Nations unies et de l’OIAC. Elle sera attentive aux conclusions qui seront établies fin août sur des cas avérés d’attaques chimiques en 2014 et 2015.

Les auteurs de ces attaques devront rendre des comptes conformément à la résolution 2118 adoptée le 27 septembre 2013 par le conseil de sécurité des Nations unies.

publié le 03/08/2016

haut de la page