Soyouz en Guyane

Il s’agit d’un projet européen pour lequel la France contribue à 63%.
En 2008 le programme est entré dans une phase active avec la mise en place de son organisation et l’achèvement des terrassements en Guyane.
La livraison des équipements ainsi que l’arrivée des équipes russes devraient intervenir à partir de juin 2008 et le premier lancement de Soyouz depuis la Guyane est maintenant prévu pour le premier trimestre 2011.
Le CNES et Roscosmos avaient signé en février 2007 une convention définissant les devoirs réciproques de la Partie française et de la Partie russe en matière de sécurité, de défense et de protection des technologies en vue du lancement depuis le territoire français d’un lanceur contenant des technologies russes « à protéger ».

Coordinateur : Marie JASINSKI (marie.jasinski@cnes.fr),

Partenaires : CNES – Roscosmos.

publié le 27/10/2010

haut de la page