Сondamnation de l’ONG Mémorial

Point de presse du porte parole adjoint

Q - Quelle est votre réaction après la condamnation de l’ONG Mémorial en Russie ?

R - La France est préoccupée par la confirmation en appel le 28 septembre à Moscou d’amendes infligées au centre des droits de l’Homme de l’ONG "Mémorial", en application de la loi russe qui impose à des organisations non gouvernementales de se présenter comme "agents de l’étranger".

Cette décision menace la poursuite de l’action de "Mémorial", l’une des associations russes les plus engagées dans la défense des droits de l’Homme.

publié le 29/09/2015

haut de la page