Sommet « Paris - Balkans 2016 »

JPEG

Des initiatives concrètes pour renforcer la coopération régionale

La coopération régionale constitue un élément essentiel du rapprochement européen des pays des Balkans occidentaux et un facteur clé pour leur stabilité et leur prospérité.

Forts de la perspective européenne qui leur a été reconnue au sommet de Zagreb en 2000, sous présidence française de l’Union européenne, les pays des Balkans se sont engagés dans la voie de réformes structurelles visant à renforcer l’état de droit et à réformer leurs économies.

Le processus de réunions à haut niveau lancé à Berlin en 2014, poursuivi à Vienne en 2015, vise ainsi à accompagner les efforts de ces pays dans leur rapprochement européen en renforçant la coopération régionale au travers d’initiatives concrètes.

Les infrastructures et la jeunesse, les priorités du sommet Paris - Balkans

Le 4 juillet prochain, la France accueillera le 3ème sommet sur les Balkans occidentaux. Onze pays sont invités : les six pays des Balkans occidentaux (Albanie, Bosnie Herzégovine, Kosovo, ARYM, Monténégro, Serbie) et les cinq pays de l’UE déjà présents au sommet de Vienne en 2015 (Allemagne, Autriche, Croatie, Italie et Slovénie).

Le sommet de Paris se donne pour objectif de progresser concrètement sur deux grandes thématiques, en dressant un bilan de la mise en œuvre des décisions agréées à Vienne mais également en lançant de nouvelles initiatives :

  • le développement des infrastructures de connectivité en matière de transports et d’énergie, afin de faciliter le désenclavement de la région et de favoriser les échanges économiques, source de croissance et d’emploi durables ;
  • les initiatives en faveur de la jeunesse, pour faciliter sa mobilité dans la région et au sein de l’Union européenne, dans le but d’accroître son employabilité et de lui permettre d’être davantage un acteur du rapprochement de ces pays avec l’Europe.

Ce sommet sera l’occasion de lancer l’office régional de coopération pour la jeunesse (RYCO), que les six pays des Balkans occidentaux s’étaient engagés à créer lors du sommet de Vienne.

Il constituera aussi un cadre d’échange privilégié pour évoquer les défis auxquels doivent faire face les pays des Balkans et de l’Union européenne, notamment dans le contexte de la crise des réfugiés, mais également de la lutte contre le terrorisme.

L’ensemble de ces thèmes seront traités au cours de réunions au niveau des chefs d’Etat et de gouvernement ainsi que des ministres des Affaires étrangères et de l’Economie. Ils seront développés également dans le cadre de deux événements complémentaires, qui se tiendront le 4 juillet au matin : un forum d’affaires, sur les opportunités d’investissement dans ces pays et le climat des affaires, et un événement consacré à la jeunesse.

Enfin, une rencontre entre organisations représentant la société civile se tiendra également à Paris le 4 juillet au matin.

En savoir plus :

publié le 08/07/2016

haut de la page