Situation au Yémen

Déclaration du porte-parole du ministère des Affaires étrangères et du développement durable

La France déplore les nombreuses violations du cessez-le-feu de 72 heures instauré dans la nuit du 19 au 20 octobre. Elle appelle toutes les parties à le respecter pleinement et à en accepter le renouvellement, afin de laisser toutes ses chances à la médiation que mène actuellement l’envoyé spécial des Nations unies pour le Yémen, M. Ismaïl Ould Cheikh Ahmed.

La France renouvelle son plein soutien aux efforts de l’envoyé spécial pour parvenir au plus vite à une solution au conflit, dont la poursuite a chaque jour des conséquences plus dramatiques pour la population yéménite. Elle insiste pour que les parties reprennent au plus vite un processus de négociation. Seule une solution politique permettra une sortie de crise durable au Yémen.

publié le 24/10/2016

haut de la page