Russie / Droits de l’homme - Amnesty International

Déclaration du porte-parole du Ministère des Affaires étrangères et du Développement international (Paris, le 3 novembre 2016)

La France est préoccupée par la mise sous scellés du bureau d’Amnesty International à Moscou le 2 novembre.

La France appelle les autorités russes à s’assurer qu’Amnesty International, ainsi que les autres organisations internationales de défense des droits de l’Homme, puissent poursuivre leurs activités.

publié le 03/11/2016

haut de la page