Réunion ministérielle en "format Normandie" à Berlin

M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, se rendra mercredi 11 mai à Berlin pour faire le point avec ses homologues allemand, russe et ukrainien en "format Normandie" sur les avancées dans la mise en œuvre des accords de Minsk.

Conformément aux priorités fixées lors la dernière rencontre des ministres dans ce format, le 3 mars 2016 à Paris, les participants examineront les mesures de consolidation du cessez-le-feu après la trêve pascale entrée en vigueur depuis le 1er mai, et discuteront des modalités et de la sécurisation des élections locales dans l’Est de l’Ukraine. Les discussions porteront également sur l’amélioration de la situation humanitaire et économique dans l’Est de l’Ukraine.

Allemagne - Déplacement de Jean-Marc Ayrault à Berlin (11 mai 2016)

Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, s’est rendu à Berlin afin de participer à la réunion en format "Normandie" avec ses homologues allemand, russe et ukrainien.

Il s’est entretenu par ailleurs avec Norbert Lammert, président du Bundestag, sur les grands sujets de l’actualité européenne et internationale.

Jean-Marc Ayrault a participé également, au Bundestag avec son homologue allemand Frank-Walter Steinmeier à la remise du prix "Otto-Wels - prix pour la démocratie", décerné par le groupe parlementaire SPD à trois jeunes lauréats ayant travaillé sur l’Europe et son avenir. A cette occasion, il a prononcé un discours sur l’Europe.

Point de presse du porte-parole


Q - Jean-Marc Ayrault s’est rendu hier à Berlin pour participer à la réunion en format « Normandie ». Pourriez-vous donner des détails de cette réunion ainsi que préciser des résultats concrets ?

R - Lors de la réunion en format « Normandie » qui s’est tenue hier, le 11 mai, à Berlin, les discussions des ministres des affaires étrangères français, allemand, russe et ukrainien ont porté sur trois aspects de la mise en œuvre des accords de Minsk :

1 - sur la sécurité dans l’Est de l’Ukraine, les ministres sont convenus d’avancées concrètes en faveur de la consolidation du cessez-le-feu, comme le désengagement des troupes des « points chauds », la création de zones démilitarisées, le retrait des armes, la mise en œuvre d’actions de déminage et la création d’un mécanisme de coordination entre le centre conjoint de contrôle et de coordination mis en place pour suivre le cessez-le-feu et l’OSCE.

2 - Sur les élections locales dans l’Est de l’Ukraine, les ministres ont chargé le coordinateur du groupe de travail politique, l’ambassadeur Pierre Morel, de poursuivre les discussions sur la base du projet de loi électorale présenté par l’Ukraine et des propositions russes.

3 - Enfin, les ministres ont prévu que les parties continueraient d’examiner, dans les prochaines semaines, les options émises par l’OSCE sur la sécurisation des élections.
La France et l’Allemagne sont déterminées, après cette réunion productive, à poursuivre leurs efforts pour que la consolidation du cessez-le-feu en vigueur depuis la trêve pascale permette la tenue prochaine d’élections dans l’Est de l’Ukraine.

publié le 23/05/2016

haut de la page