Participation française à la 4ème conférence « Gérontologie sociale » à Peredelkino (Moscou)

Le centre national russe de recherche scientifique et méthodologique en gérontologie a organisé le 7 octobre dernier la 4ième conférence « Gérontologie sociale ». Business France et le service social de l’ambassade de France en Russie faisaient partie des nombreux partenaires de cet événement.

L’enjeu, important, de cette conférence était d’échanger sur la prise en charge des personnes âgées, notamment en établissement, sur les innovations dans ce domaine et plus généralement l’adaptation de la société au vieillissement

Le conseiller pour les affaires sociales a présenté les généralités et les priorités de la politique française ne faveur des personnes âgées. Deux interventions françaises ont également retenu l’attention des participants :

Celle de Didier SAPY, directeur général de la Fédération Nationale Avenir et Qualité de Vie des Personnes Agées (FNAQPA).

La FNAQPA est en France l’une des principales organisations représentatives du secteur gérontologique. Elle rassemble des gestionnaires d’établissements et de services à domicile à but non lucratif.
Didier SAPY a exposé les nouvelles attentes des personnes âgées, et la nécessité de transformer les pratiques pour mieux y répondre :
- elles veulent ou acceptent d’être hébergées en établissements, pour des raisons de sécurité, mais ne veulent pas sacrifier leur liberté à la sécurité ;
- elles veulent y vivre pleinement, et non pas seulement y terminer leur vie ;
- elles souhaitent plus de vie sociale – c’est leur principale aspiration – ;
- elles sont ouvertes aux nouvelles technologies, et n’imaginent pas d’arrêter d’accéder à l’information et de l’échanger par tous les moyens modernes ;
- elles aspirent tout simplement au bien-être.

Celle de Julien Garnier, président directeur général de la Start-Up SESNES a montré a présenté la démarche innovante de sa société pour adapter la nourriture au grand âge.

SENES est un cabinet de conseil et de formation qui intervient pour améliorer dans les établissements d ‘hébergement la restauration des personnes âgées ou des personnes dépendantes.
SENES développe des solutions permettant
- de garantir les apports en protéines malgré la diminution des quantités de nourriture ingérés
- de maintenir l’autonomie pour la prise des repas (le manger main)
- enfin, de redonner toute sa place au plaisir de se nourrir.

SENES propose d’utiliser en cuisine des agents texturants naturels, des enrichissants ou des procédés comme les emporte multi-pièces, développés en lien avec ses partenaires universitaires et industriels et des établissements d’hébergement

Une grande partie de son activité est la formation des cuisiniers à toutes ces innovations, mais SENES accompagne tout l’établissement dans leur introduction.

Un dernier grand merci à Igor Vitalevitch Arkhipov, directeur du Centre national russe de recherche scientifique et méthodologique en gérontologie social, et au comité d’organisation et au comité scientifique pour la qualité de l’organisation de la conférence et sa convivialité.

publié le 22/10/2015

haut de la page