MAE : décès de Philippe Germa, Syrie et Ukraine

Au point de presse de ce jour, le porte-parole adjoint a rappelé la déclaration du Ministre, a fait la déclaration et a répondu aux questions suivantes :

1 - Décès de Philippe Germa - Déclaration de M. Laurent Fabius

J’ai appris avec une grande tristesse la disparition en mer de Philippe Germa, directeur général de WWF France.
Homme de conviction et d’action, militant infatigable pour la planète, Philippe Germa s’était fortement engagé, ces derniers mois, pour la Conférence Paris Climat 2015.

Je salue sa mémoire et adresse toutes mes condoléances à sa famille, ainsi qu’à ses collaborateurs.

2 - Syrie - Bombardement d’un centre hospitalier soutenu par la France

La France condamne le bombardement par le régime de Bachar al Assad à Saraqeb (près d’Idlib), d’un centre hospitalier que nous soutenons financièrement. Cette attaque a causé la mort de civils, dont trois membres du personnel médical, et fait de nombreux blessés, parmi lesquels des enfants.

Nous présentons nos condoléances aux familles des victimes et rendons hommage au courage du personnel médical. Les responsables de ces actes odieux, susceptibles d’être constitutifs de crimes de guerre, devront rendre des comptes devant la justice.

3 – Ukraine

Q - Le président ukrainien Petro Porochenko a demandé lundi des consultations d’urgence en format Normandie au niveau des ministres des affaires étrangères. Avez-vous une réaction ?

R - M. Laurent Fabius s’est entretenu hier soir par téléphone avec son homologue ukrainien, M. Pavlo Klimkine.

Ils ont fait le point sur la situation sur le terrain dans l’Est de l’Ukraine. M. Laurent Fabius a condamné fermement les violations récentes du cessez-le-feu et a confirmé sa mobilisation dans le cadre du processus de "Normandie" afin de parvenir à une diminution des tensions et à la pleine mise en œuvre des mesures agréées à Minsk en février.

Le ministre des affaires étrangères a par ailleurs exprimé ses condoléances et marqué le soutien de la France à la suite de l’attaque terroriste perpétrée vendredi à Sévaré au Mali, qui a fait deux victimes ukrainiennes.

Q - La MSO de l’OSCE a documenté l’utilisation des bombes au phosphore par les séparatistes pro-russes dans l’Est de l’Ukraine. Avez-vous cette information ? Est-ce que vous avez un commentaire à ce sujet ?

R - Nous ne sommes pas en mesure de confirmer votre indication.

S’agissant de la mission spéciale d’observation de l’OSCE, nous condamnons les attaques récentes ayant visé ses véhicules et appelons toutes les parties à respecter le cessez-le-feu et tout mettre en œuvre pour lui permettre de remplir sa mission.

publié le 21/08/2015

haut de la page