Les différents types de visas

1 - Visas long séjour valant titre de séjour

Les visas de long séjour valant titre de séjour dispensent leurs titulaires de souscrire une demande de carte de séjour auprès de la préfecture pendant toute la durée de validité du visa.

Lors du dépôt de la demande de visa long séjour, les personnes concernées devront joindre à leur dossier le formulaire OFII. Après délivrance du visa et dès leur arrivée en France (et au plus tard dans les trois mois suivant l’arrivée), elles devront adresser ce formulaire, qui aura été visé par le consulat, par voie postale en recommandé avec accusé de réception à la délégation territoriale de l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration compétente pour leur lieu de résidence.
Les adresses des délégations territoriales figurent au dos du formulaire ou sur le site de l’OFII . L’OFII convoquera ensuite l’intéressé pour procéder aux formalités d’enregistrement. Cette formalité est obligatoire et en l’absence d’enregistrement dans le délai de trois mois suivant l’arrivée en France, le titulaire du visa sera considéré par les autorités françaises comme étant en situation irrégulière.
Les titulaires de ces visas pourront circuler librement dans l’espace Schengen pendant toute la durée de validité de leur visa pour des séjours d’une durée maximale de trois mois.

Les procédures de dépôt (sur rendez-vous), les formulaires de demande de visas long séjour ainsi que les justificatifs à présenter restent identiques.

Cela concerne :

- Visa pour conjoint de ressortissant français

- Visa pour étudiant

- Visa de long séjour visiteur

- Visa pour passeport talent

- Visa pour salarié OFII

- Visa pour salarié détaché "ICT"

- Visa pour salarié OFII pour Guyane (projet Soyouz)

- Visa pour stagiaire aide familiale "au pair"

- Visa pour scientifiques avec protocole d’accueil

- Visa pour stagiaire étudiant

- Visa pour stagiaire salarié

- Visa pour regroupement familial

Nouveaux formulaires CERFA pour l’immigration professionnelle
Information relative aux nouveaux formulaires CERFA pour l’immigration professionnelle dans le cadre de la loi du 7 mars 2016.
Ces formulaires sont disponibles sur le site internet immigration-interieur.gouv.fr.
Ils seront également prochainement accessibles sur le site www.service-public.fr.

Rappel : Les visas "en vue de se marier avec un ressortissant français" sont des visas de court séjour. Les personnes qui auront obtenu ce visa devront retourner en Russie après l’enregistrement de leur mariage afin de faire leur demande de visa long séjour valant titre de séjour en tant que conjoint de ressortissant français.

2 - Autres types de visas long séjour nécessitant la délivrance d’un titre de séjour en préfecture

- Visa pour artistes

- Visa pour ascendant de ressortissant français ou de son conjoint étranger

- Visa Carte de commerçant (création d’une entreprise ou activité)

- Visa Carte de commerçant (insertion dans une entreprise ou activité en France)

- Visa pour enfants de conjoint de Français

- Visa pour mineur scolarisé en France

- Visa en vue de scolariser un mineur étudiant en France

- Visa pour parent d’enfant français

- Visa pour enfant mineur étranger de parent français

- Visa "carte compétences et talents"

- Visa de long séjour pour Monaco

- Visa pour membre de famille de citoyen de l’Union Européenne

- Visa vacances-travail

3 - Visa adoption

Le Consulat général de France ne délivre de visa long séjour adoption qu’aux enfants dont les dossiers d’adoption ont été transmis au Service de l’adoption internationale (SAI).

- Horaires d’ouverture au public du Service des adoptions (sur rendez-vous) :

Consulat général de France à Moscou :

Du lundi au jeudi de 9h00 à 13h00 et de 14h30 à 18h00
Le vendredi de 9h00 à 13h00 et de 14h30 à 16h30

Consulat général de France à Saint-Pétersbourg :

Responsable : voir Consulat général de France à Moscou

Consulat général de France à Ekatérinbourg :

Responsable : voir Consulat général de France à Moscou

Pour plus d’informations sur les démarches pour l’obtention du visa et sur l’adoption en Russie, cliquez ici

publié le 29/11/2016

haut de la page