Le prix ROSNano 2015 attribué à un français pour des travaux sur les supercondensateurs

Pour la 7ème édition du « RUSNANOPRIZE » qui a eu lieu dans le cadre du Forum international « Open Innovations », à Moscou, M. Patrice Simon a reçu, avec son collègue Youri Gogotsi de l’Université Drexel, ce prix annuel des mains d’Anatoly Tchubais, président du conglomérat spécialisé dans les nanotechnologies ROSNano.

Parmi les lauréats figurait également l’entreprise « Maxwell Technologies Inc. », récompensée pour la commercialisation de matériaux carbones nanostructurés et pour le de développement de matériaux pour condensateurs électrochimiques pour la production de supercondensateurs.

JPEG

Patrice Simon est professeur à l’Université Paul Sabatier (Toulouse III), membre du Centre Interuniversitaire de Recherche et d’Ingénierie des Matériaux (CIRMAT), directeur de l’Institut de Recherche Européen ALISTORE et directeur adjoint du Réseau sur le Stockage Electrochimique (RS2E). Il travaille notamment sur les matériaux pour le stockage électrochimique de l’énergie et plus particulièrement les supercondensateurs, qui stockent les charges par adsorption des ions d’un électrolyte dans des matériaux carbonés poreux. Patrice Simon est le premier français à recevoir le prix ROSNano. Il a également reçu la médaille d’argent du CNRS en octobre dernier.

L’an dernier, le prix avait été remis au professeur Renato Zenobi (ETH Zürich) et MM. Viktor Bykov Pavel Dorozhkin, de NT-MDT, une entreprise basée à Moscou développant des microscopes optiques en champ proche, récompensés pour le développement d’équipements de caractérisation optique, physique et chimique à l’échelle nanométrique.

Depuis sa création en 2009, le prix ROSNano, d’une valeur de 3 millions de roubles [1], est remis chaque année pour récompenser les développements scientifiques et technologiques ainsi que les inventions commercialisées dans le domaine des nanotechnologies. Il affiche pour ambition de favoriser le dialogue entreprises et communauté scientifique, promouvoir auprès du grand public du développement des nanotechnologies et de leurs applications concrètes, renforcer la collaboration internationale dans l’industrie, ou de développer la recherche appliquée dans le domaine des nanotechnologies et leur commercialisation.

Ce prix a été remis lors de la quatrième édition du forum « Open Innovations » qui s’est tenu à Moscou du 28 octobre au 1er novembre derniers. Cet évènement, l’un des plus importants sur le thème de l’innovation en Russie, avait pour thème l’« l’humain au centre des nouvelles tendances de la révolution technologique » et chaque journée était dédiée à un sujet précis : la productivité, l’habitat, la santé, l’éducation et le divertissement.

En plus de la participation d’experts et d’officiels de haut niveau, tels que le Premier-ministre D. Medvedev et son homologue serbe A. Vucic ou l’économiste J. Rifkin, un espace était également dédié à la présentation de projets et technologies innovants dans le cadre du « tech show » et a constitué un lieu de rencontre pour les capital-risqueurs, les start-ups ainsi que les acteurs publics et parapublics de l’innovation en Russie.

Rédacteur : Quentin Debetz

Sources :

[1Soit environ 43 000€

publié le 17/11/2016

haut de la page