Le jumelage-coopération Hérouville Saint Clair – Tikhvine

En octobre 1987, le conseil municipal de la ville d’Hérouville Saint Clair, 25 000 habitants, 2ème ville du département du Calvados, décidait à l’unanimité le principe d’un jumelage avec une ville d’URSS suite aux changements de politique tendant à la modernisation, à la restructuration et à la transparence intervenus dans ce pays.

La ville de Tikhvine, patrie de l’auteur-compositeur Rimsky Korsakov, située dans la région de Leningrad à 250 kms à l’est de Saint Petersbourg, a été choisie suite à la demande d’un professeur de français (Tatiana Gautier) venue en stage à l’Université de Caen.

Le jumelage Hérouville Saint Clair/Tikhvine signé en 1991 a très vite débordé le cadre des activités traditionnelles pour concentrer ses plus gros efforts sur la restructuration économique du fait de l’implosion du système soviétique.
C’est le jumelage dans lequel la population d’Hérouville Saint Clair est la plus impliquée et ce à titre, institutionnel, individuel ou associatif.
I - Coopération :
Cette coopération est fondée sur deux principes :

- favoriser les échanges de population dans les domaines éducatifs, culturels, sportifs afin de développer la connaissance, la compréhension et l’amitié entre les habitants
- assurer des relations durables afin que les deux villes puissent confronter leurs problèmes, leurs expériences et leur évolution respective sur une longue période

Ainsi, la formation, la coopération économique, les échanges dans l’organisation de la vie municipale donnent une large assise au jumelage et aux démarches concrètes de solidarité.

La concrétisation de ces principes se mesure :

Dans le domaine de l’éducation :

échanges pédagogiques : collège Boisrobert, lycée Allende, correspondance scolaire par Internet avec les écoles primaires ( Montmorency)
formation des professeurs de français à l’Université de Caen en juillet 1998 co-financée par le Ministère des Affaires Etrangères et en décembre 1999 formation à Tikhvine pour l’apprentissage du français aux adultes co-financée par le Ministère des Affaires Etrangères. Actuellement les cours de français sont suivis par 200 adultes très motivés.
Mission de prospection pour le directeur de l’institut de gestion Ingecom réalisée en décembre 2005 en vue d’un partenariat avec l’un des établissements suivants : l’ICEP, L’IAE, SUP’EUROP, l’IUT Infocom ou la licence professionnelle gestion des sites touristiques et culturels.
Mission de M.Bystrov, directeur de l’université d’économie de Saint-Pétersbourg dont dépend Ingecom de Tikhvine en mars 2007.

Dans le domaine de la santé :

formation de quatre médecins au CHU de Caen en 1997 (programme de coopération décentralisée CHU / Ministère des Affaires Etrangères)
envoi de containers de petit matériel médical , de médicaments en 1997-1999-2000-2001 pour l’hôpital anti-tuberbuleux grâce aux actions de l’association Amitié Solidarité Tikhvine et surtout grâce aux dons de Mme Haas .
organisation avec la CPAM Caisse Primaire d’Assurance Maladie et le CHU de Caen du colloque à Saint Petersbourg sur le financement de l’assurance maladie liée à la création en Russie du fonds d’assurance maladie obligatoire en 1995 co-financé par le Ministères Affaires Etrangères.
hôpital anti-tuberculeux : la ville a été impliquée dans le projet de création d’un hôpital anti-tuberculeux de 250 lits à Tikhvine. Ce projet a rencontré des difficultés dans le domaine de financement (Etat russe et Oblast de Leningrad) et dans le domaine du transport du matériel de France à Tikhvine (matériel par le Lions club et le Dr LACHKAR phtisiologue à Nancy).
Prévention de la polytoxicomanie : une mission en 2002 a été cofinancée par le Ministère des Affaires Etrangères pour aider à la fédération des actions de prévention et de lutte contre la polytoxicomanie
 : projet d’insertion des enfants handicapés dans les écoles traditionnelles en 2004
a)l’insertion d’enfants handicapés-moteur dans des établissements scolaires traditionnels permet de modifier peu-à-peu le regard qu’une grande partie de la société civile russe porte sur les personnes handicapées à partir de l’évolution du sentiment des enfants
b)l’accueil dans une classe d’une enfant handicapé-moteur modifie profondément, dans un sens positif, l’atmosphère de la classe et développe une solidarité concrète qui est bénéfique à l’enfant handicapé mais aussi à ses camarades de classe
Pour atteindre cet objectif, il a été prévu :
l’aménagement matériel durable de deux établissements scolaires pour l’accueil d’enfants handicapés-moteur participation de la ville d’Hérouville à l’achat d’un ascenceur
l’insertion en établissements scolaires traditionnels aménagés de deux à quatre enfants à la rentrée 2005

Dans le domaine des sports

des échanges ont eu lieu à Hérouville Saint Clair et à Tikhvine pour des équipes de
judo – volley – plongée – tennis – athlétisme – football.
en octobre 2003 ; organisation pendant 4 jours d’un séminaire de réflexion et transfert de connaissances sur les thèmes suivants : sport et santé, sport et structuration sociale, initiation en milieu scolaire à des sports choisis pour leur relation à l’objectif général, promotion des sports choisis dans la société civile. Action cofinancée par le Ministère des Affaires Etrangères afin d’améliorer l’état de structuration psychologique, sociale et l’état sanitaire des jeunes.
En 2003-2004 une aide à la mise en place des conditions pédagogiques, matérielles et techniques d’une initiation en milieu scolaire : le biathlon (ski+tir) Action cofinancée par le Ministère des Affaires Etrangères

Dans le domaine de la culture

Rimsky Korsakov : la ville de Tikhvine et sa région disposent d’atouts qu’Hérouville a identifiés et a essayé de valoriser. Tikhvine est la ville natale de l’auteur compositeur Rimsky Korsakov et dans ce cadre, les deux villes jumelées ont célébré en 1994 le 150ème anniversaire de sa naissance. Ces manifestations ont fait participer l’école de musique d’Hérouville, l’ensemble instrumental de Basse Normandie et la quatuor Rimsky Korsakov de Saint Petersbourg .Un concert a été donné à la maison de l’UNESCO à Paris. En mai 2004, le 160e anniversaire a été fêté au théâtre d’Hérouville par un spectacle musical.
participation à la création du cercle des amis de la France, lieu d’apprentissage du français et de diffusion de la culture française en liaison avec l’Alliance Française de Saint Petersbourg
l’accueil de l’école de danse de Tikhvine en 1997
accueil de trois groupes de musiciens (musique traditionnelle, chants mimés, jazz) en juin 1999 tournée en Basse Normandie : concerts au Mont St Michel.
échanges entre artistes peintres – présence du directeur de l’école des Beaux Arts au salon des peintres et sculpteurs hérouvillais en novembre 2000
semaine de la culture française organisée en octobre 2001 co-financée par le Ministère des Affaires Etrangères. Cette semaine de la culture française a marqué le 10ème anniversaire du jumelage Hérouville Saint Clair-Tikhvine. L’objectif était de consolider l’enseignement de la langue française et développer la diffusion de la culture française auprès des jeunes et des adultes qui suivent des cours de français ou qui s’y intéressent de près. Ce projet a accompagné l’aménagement d’espaces de culture française créés par la dotation en oeuvres littéraires françaises (livres, CD Rom) et en matériel informatique. L’organisation de cette semaine culturelle française a tenté de présenter un maximum d’aspects de la culture française la plus contemporaine et a connu un vif succès. Les actions ont été les suivantes :
- atelier d’écriture : animé du 16 octobre au 2 novembre par Monsieur Michel Bonte, expert
- atelier de lecture avec Véronique Piantino, metteur en voix, mise en voix des textes français produits par les jeunes et adultes qui apprennent le français (élèves des écoles n°s 2, 3, 5 et 6 et adultes suivant les cours du soir)
- concours d’expression écrite française sur le thème de l’apprentissage de la langue française et de la France : une trentaine de textes a été produite (poésies, chanson, description de tableaux)
- atelier cinéma avec l’école vidéo Lantan de Tikhvine et Eric Kingler du Café des Images (atelier d’animation cinématographique autour de la projection d’un film en français et séances cinékid dans les écoles de Tikhvine).
- atelier lecture à la bibliothèque pour enfants de Tikhvine par une bibliothécaire d’hérouville
- concert du trio Kaléidoscope : clarinette (N. Genvrin), violoncelle (G. Lefèvre) et piano (N. Bardeau)
- opéra Pantin-Pantine : orchestre professeurs de l’école de musique d’Hérouville et musiciens associés et choeur d’enfants de Tikhvine. Les enfants ont chanté en français l’opéra
- ateliers danse contemporaine Hip Hop par un groupe de jeunes de la MJC en direction de plusieurs groupes de jeunes de Tikhvine : l’atelier a débuté le lundi avec 20 jeunes et s’est terminé le vendredi avec 100 jeunes. Cet échange va conduire à la participation des jeunes de Tikhvine au festival des cultures urbaines organisé à Hérouville St Clair en juillet 2002.
- atelier création de musiques actuelles avec Kader Godmane de la MJC et les jeunes de Tikhvine productions musicales enregistrées sur une cassette
intervention dans le jardin d’enfants pour la lecture des contes français pour enfants par la directrice de l’école maternelle C. Blaisot partenaire du jardin d’enfants Arc en ciel de Tikhvine
- semaine de la culture russe à Hérouville Saint Clair en juin 2002 – accueil de 90 participants de Tikhvine
projection du film Soleil Trompeur de Mikalkov
lecture de nouvelles de Tchekov
animation contes russes pour enfants à la bibliothèque d’Hérouville
tournoi d’échecs
exposition sur l’escadrille Normandie Niémen
soirée poésie russe sur le thème du jardin
concours d’écriture sur le thème du jardin – 40 textes ont été présentés par Tikhvine
atelier peinture et sculpture sur bois dans la galerie du centre commercial Saint Clair
jeu de piste sur le thème de la Russie organisé pour les enfants du centre de loisirs d’Hérouville Saint Clair
participation aux cours de théorie musicale à l’école de musique d’Hérouville Saint Clair
présentation de l’œuvre de Rimsky Korsakov au travers d’un exposé et d’un concert
débat sur la Russie d’hier et d’aujourd’hui animé par des enseignants du département de langue slave de l’Université de Caen
opéra joué par les enfants de l’école de musique de Tikhvine d’après l’œuvre « la femme des neiges » de Rimsky Korsakov

- Commémoration du tricentenaire de la fondation de St Petersbourg à Hérouville : soirée poésie autour des poètes peterbourgeois et chants animée par un groupe d’adultes (50) de Tikhvine suivant les cours de français pour adultes ; projection du film « l’arche russe » et conférence sur l’architecture de St Petersbourg par un historien.

Dans le domaine de la jeunesse

l’animation quartier jeunes (AQJ) a organisé trois chantiers avec 8 jeunes : la mission consistait en la rénovation d’un bâtiment d’un ancien camp de pionniers reconverti en centre de loisirs pour les jeunes de Tikhvine en 1999 puis en 2000 et 2001 – rénovation d’un local jeunesse.
programme européen Tacis 2000 - 2001 : assistance au service jeunesse de la mairie de Tikhvine - aide à la mise en place d’un point information jeunesse – formation en alternance de 4 stagiaires russes à Hérouville Saint Clair et à Tikhvine avec l’envoi de responsables des structures partenariales de la politique jeunesse Programme réalisé avec un co-financement de 100 000 Euros soit 655 000 F. Le Ministère des Affaires Etrangères a co-financé la mise en fonctionnement du centre d’aide psychologique aux jeunes, structure d’information professionnelle, soutien psychologique aux jeunes en difficulté.
accueil à la MJC d’Hérouville Saint Clair d’un groupe Hip Hop de Tikhvine – échanges de savoir-faire – spectacle de clôture à Caen

Dans le domaine de la communication

accueil d’un reporter de la télévision câblée de Tikhvine qui a réalisé plusieurs reportages sur Hérouville Saint Clair et la Basse Normandie et qui transmet des reportages sur des thèmes que nous lui indiquons afin d’apporter des informations aux habitants de Tikhvine
accueil du 21 au 28 novembre 1999 de deux responsables de l’école vidéo de Tikhvine : école Lantan – école ouverte aux jeunes pour apprendre à réaliser des films ou documentaires (paysages, vues sous-marines) ou les métiers du cinéma (régisseur, metteur en scène). Des échanges ont eu lieu avec les créateurs du festival video arts plastiques et l’atelier video du Collège Lycée Expérimental d’Hérouville St Clair.
Aide dans la création d’une radio locale dans le cadre du programme Tacis 2003

Dans le domaine économique :

C’est le volet le plus important .

La région de Tikhvine ne bénéfice pas de ressources naturelles ; éloignée des grandes villes, elle a subi de plein fouet l’effondrement de l’économie russe et l’implosion définitive du complexe militaro industriel Transmach qui y employait en 1991 19000 salariés, aujourd’hui à peine 2 000.

Cette coopération a pour objectif :

l’accroissement du niveau de prise de conscience et d’esprit d’analyse des responsables locaux
l’actualisation et l’élargissement des compétences des responsables des entreprises qui disposent d’un haut bagage technique et souhaitent aller de l’avant
l’étude des projets de diversification de la production

Les démarches ci-dessus nous ont amené à mobiliser nos énergies autour de 3 pôles :

1. l’envoi à Tikhvine d’experts chargés de faire un état des lieux et des propositions de diversification de productions découlant d’une étude de marché. Ces experts sont membres de l’association Agir (Association générale d’Intervenants Retraités) il s’agit d’experts très compétents car ils ont exercé des fonctions importantes (ex Directeur Régional du tourisme région Midi Pyrénées) la qualité de leurs rapports est incontestable et a permis d’ouvrir de nouveaux chantiers de coopération en concertation avec M le Consul de France à Saint Petersbourg
2. en France, la recherche et le financement de stages technologiques orientés vers de nouvelles productions
3. formation des responsables administratifs de la ville (bureau de l’emploi)
4. contrepartie des entreprises bénéficiaires des actions de coopération : les bénéficiaires doivent financer soit l’hébergement des délégations hérouvillaises soit prendre en charge le financement de 3 billets d’avion d’élèves apprenant le français dans le cadre des échanges pédagogiques.

Après avoir aidé l’entreprise légumière de culture sous serre, audit co-financé par le Ministère des Affaires Etrangères en 1992 (achat de plastique makralon pour les serres, semences ayant permis une augmentation de 30 % du rendement des récoltes, formation à la gestion de 2 responsables co-financée par le Ministère des Affaires Etrangères en 1992), la ville d’Hérouville Saint Clair s’est orientée vers d’autres entreprises qui sollicitent une aide en conseil ou en mise en relation avec des partenaires français.

Ainsi, une aide a été apportée :

à la laiterie de Tikhvine avec un audit et l’achat d’une machine pour le conditionnement d’un de ses produits, co-financé par le Ministère des Affaires Etrangères, ce qui a permis un meilleur écoulement et une meilleure commercialisation de la production
à l’entreprise de fabrication de petites pièces de plastique : mise en relation avec une entreprise de Colmar (Alsace)
à l’entreprise d’électricité pour la mise en place d’un logiciel de facturation, co-financé par le Ministère des Affaires Etrangères
à la boulangerie (complexe de fabrication du pain), formation à la diversification de la production, co-financé par le Ministère des Affaires Etrangères

- Le bureau de l’emploi de Tikhvine a bénéficié en 1997 et 1998 du programme européen Tacis pour la formation de ses cadres sur le traitement social du chômage : les 3 cadres ont acquis une démarche, des méthodes et des outils. Un colloque en 1999 a contribué à la dissémination des acquis de cette expérience dans tout l’oblast de Leningrad.

- Bureau de tourisme

A la demande des responsables économiques municipaux de Tikhvine, une analyse des potentialités de développement touristique de Tikhvine et de sa région a été réalisée co-financée par le Ministère des Affaires Etrangères. Un expert a ainsi mis en avant le patrimoine naturel : forêts denses et peu fréquentées avec ours, élans et nombreux volatiles sauvages, rivières poissonneuses (saumon), piste de ski de fond, le patrimoine artistique et culturel, présence d’un quartier ancien typique avec ses maisons en bois et la maison natale de Rimsky Korsakov transformée en musée et des édifices religieux (monastère, chapelle datant du 16ème siècle).

L’aspect le plus important de cet ensemble architectural est l’existence d’une icône dite miraculeuse qui, au cours des siècles précédents, faisait déplacer des milliers de pélerins de toute la partie européenne de la Russie. Cette icône qui est restée pendant près de 60 années à Chicago a été rendue en juillet 2004 à Tikhvine.

A la suite de cette étude, Hérouville Saint Clair a contribué à la mise en place de l’office de tourisme de Tikhvine qui doit organiser des circuits découverte du patrimoine ainsi qu’ un spectacle « la femme des neiges » tiré de l’œuvre de Rimsky Korsakov. Ce bureau du tourisme doit assurer également l’hébergement chez l’habitant.

Début d’un partenariat entre le parc naturel Veps et le parc Normandie Maine en juillet 2007.

- Hôtellerie

La ville d’Hérouville Saint-Clair a participé financièrement à la rénovation de 2 cahmbres de l’hôtel de Tikhvine en 2000.
En décembre 2005, une mission de formation a été organisée au lycée hôtelier d’Hérouville pour des membres du personnel et la directrice du complexe hôtelier Verishitza, une mission doit être organisée par les enseignants du lycée d’Hérouville à Tikhvine en février 2006.

- Boulangerie

Enfin, il est à noter la formation pour la fabrication de viennoiseries en décembre 1999 à l’école de boulangerie de Caen d’un des responsables du combinat de boulangerie de Tikhvine. Co-financée par le Ministère des Affaires Etrangères, cette formation devait permettre une diversification de la production.

- Pépinière d’entreprises

En novembre 2000 et février 2001, une formation par un expert pour la mise en place d’une pépinière d’entreprise a été co-financée par le Ministère des Affaires Etrangères. La ville a participé à hauteur de 50 000 F. à l’aménagement des bureaux de gestion de cette pépinière. Il s’agit en fait d’un centre d’affaires qui assure une formation continue des chefs d’entreprises dans les domaines de la reconversion, l’accompagnement des projets innovants ou d’implantations nouvelles. En 2001, 600 personnes ont été formées.

- Analyse des friches industrielles

En 1999, un expert a accompagné des responsables économiques de la mairie de Tikhvine pour la réalisation d’un état des lieux des friches industrielles : étude co-financée par le Ministère des Affaires Etrangères. Un répertoire des locaux vacants avec leurs caractéristiques techniques a été dressé et l’expert a formé les responsables à la diffusion de ce document et la promotion des locaux : le nouveau maire de Tikhvine a poursuivi ce travail avec les services de l’emploi et le centre d’affaires.

- Français des affaires

Une formation cofinancée par le Ministère des Affaires Etrangères des cadres et dirigeants d’entreprises et des étudiants de l’Université d’économie au français des affaires se déroule en novembre et décembre 2002.

Dans le domaine de la démocratie participative

Programme européen Tacis IBPP 2003 – 2004

Ce programme a pour objectif de conforter la démocratie participative en augmentant la participation des citoyens. Les 3 axes de ce projet sont :

1 – l’aide à la création d’associations d’aides aux personnes, de cadre de vie, qui permettront de promouvoir des démarches citoyennes et feront de leurs animateurs responsables, des interlocuteurs légitimes des autorités locales

2 – le développement des moyens et des pratiques de communication par la création de nouveaux médias : journal municipal ou pages municipales dans un hebdomadaire local indépendant, radio FM pour et par les jeunes et jeunes adultes (16 – 35 ans) et par la mise en œuvre d’espaces de concertation, commissions extra-municipales, conseils de quartiers rénovés, groupes de travail liés à des projets

3 – la mise en œuvre d’actions permettant aux citoyens de Tikhvine de participer à l’élaboration progressive de l’avenir de leur ville ou de leur quartier par la mise en pratique d’une démarche de projet participative
Dans ce cadre, les fiancement du programme Tacis ont permis l’aménagement de locaux et l’achat de matériel à la maison de la culture pour les associations et organisations sociales de Tikhvine .

Transports

La ville d’Hérouville Saint-Clair a fait don de 2 bus : l’un a été acheminé en 2002 l’autre en février 2005-

Habitat

Des séminaires ont été organisés pour les responsables de Tikhvine par des professeurs de l’université de Caen sur la mise en place des TCG et apporter des réponses à la problématique de la gestion collective des immeubles.
Ces séminaires ont eu lieu à Novgorod en décembre 2004 et à Tikhvine en décembre 2005.
Deux missions ont été organisées en janvier et en juin 2005 à Hérouville pour la découverte des modes de gestion des immeubles : rôle des bailleurs sociaux et des syndics d’immeubles.
La ville d’Hérouville Saint Clair a également financé l’aménagement de locaux pour la création d’un centre de ressources Habitat.
En 2006, la ville d’Hérouville a accueilli les nouveaux maires de Tikhvine qui ont confirmé leur volonté de poursuivre la coopération dans le domaine du logement.
Les missions se sont poursuivies à Tikhvine en septembre, novembre et décembre 2006.
Une rencontre entre les hauts responsables des ministères du logement français et russe a eu lieu à Moscou en décembre 2006.
Poursuite du projet en 2007 et 2008 sous l’égide des ministères français et russes en charge du logement.
II – Lien entre les habitants

La population d’Hérouville Saint Clair est très impliquée grâce :

au dynamisme de l’association Amitié Solidarité Tikhvine dont l’objectif est de créer des liens entre les habitants de deux villes et d’organiser des actions génératrices de fonds pour l’envoi de containers d’aide humanitaire à destination des plus démunis et de l’hôpital et l’orphelinat de Tikhvine
à l’accueil en famille des personnes de Tikhvine en visite à Hérouville Saint Clair. Des liens très profonds se sont tissés à la suite de ces échanges. En témoigne le nombre de correspondances faisant la navette entre les deux villes à l’occasion des départs et des accueils de délégations
une étude a été réalisée début 2001, co-financée par le Ministère des Affaires Etrangères, sur la vie associative à Tikhvine. Cette étude a révélé que de nombreuses activités sont animées pour et par les habitants de la ville et des environs. Les associations sont identifiées sous le terme général d’organisations sociales et peuvent porter le titre de « sociétés », « clubs » ou « cercles ». L’expert a réalisé un inventaire de ces structures et a convaincu les responsables de la mairie de l’importance d’un partenariat d’un poste de responsable municipal : vie associative, communication. Cette action a ensuite été reprise dans le cadre du programme Tacis sur la démocratie participative.
Accueil d’un groupe de l’association russe Amitié Hérouville en novembre 2007.
Contact à Hérouville St Clair :
Mariannick Lefranc, mlefranc@herouville.net

Contact à Tikhvine :
Elena Bordovskaya, +7 813 677 10 47

publié le 20/01/2017

haut de la page