Le Football les yeux fermés [ru]

Les 20 et 21 mai, le parc sur l’île Elaguine accueillera pour la 3ème fois le Tournoi international de football pour les malvoyants et les non-voyants. Marcher les yeux fermés est difficile. Courir les yeux fermés est très difficile. Jouer au football les yeux fermés est… passionnant !

L’intégration des personnes à capacité réduite dans la vie quotidienne à travers les activités créatives, les conversations et le sport est la mission principale du festival socio-culturel « Est Kontact ! » (« Il y a un contact ! »), dont les participants principaux sont les personnes à capacité réduite.

Le parc Elaguine, avec le soutien des Comités de la Culture et du Sport et l’Institut français de Saint-Pétersbourg organisent pour la 3ème fois depuis 2014 des matches pour les footballeurs malvoyants et non-voyants. Cette année, 4 équipes participeront à un vrai tournoi international qui deviendra une fête du sport professionnel et de la force d’esprit, ouvert à tous les Pétersbourgeois.

  • Les « Girondin de Bordeaux », où jouent des médaillés d’argent des Jeux Paralympiques de Londres en 2012 et des vainqueurs de la Coupe de France.
  • L’equipe nationale d’Allemagne de football pour les non-voyants, dont plusieurs joueurs ont participé aux Championnats du monde et d’Europe.
  • Le CF « ZVEZDA » (Moscou), dont certains joueurs ont gagné le Championnat de Russie, la Coupe de Russie et ont participé au Championnat d’Europe.
  • Le CF « Pirsos » (Grèce) a gagné le Championnat de Grèce, les joueurs ont participé aux Championnats du monde et d’Europe.

20-21 mai, Parc Elaguine (le schéma d’accès est affiché à l’entrée du parc). Les matches commencent à 14h.

JPEG

Cécifoot

Le Cécifoot est un handisport pratiqué par des athlètes malvoyants ou non-voyants. Il est créé en 1987 en France grâce au club As Cécifoot Saint-Mandé.

En 2004, aux Jeux paralympiques d’Athènes, le Cécifoot est devenu officiellement un sport paralympique.

Règlement

Le règlement s’inspire du football en salle édité par la FIFA. Cependant, quelques aménagements et adaptations sont mis en place pour tenir compte des spécificités du handicap.

  • Deux équipes constituées de cinq joueurs s’affrontent durant deux périodes de 20 minutes pour les non-voyants et de 25 minutes pour les malvoyants. L’équipe qui marque le plus de buts remporte le match.
  • Une équipe se compose de 4 joueurs déficients visuels, 1 gardien de but voyant ou malvoyant qui oriente la défense, 1 entraîneur sur la touche qui supervise et 1 guide derrière le but adverse pour le localiser. Un bip sonore peut remplacer le guide.
  • Les dimensions du terrain sont de 40 x 20 m et les buts de 3 x 2 m. Les longueurs du terrain sont bordées par une barrière gonflable ou en mousse (1,30 m de haut) pour assurer la continuité du jeu.
  • Un joueur commet une faute s’il réalise une action pouvant nuire à l’intégrité physique d’un adversaire (défend couché, tient ou bouscule un joueur, touche volontairement le ballon avec la main). Le ballon est rendu à l’équipe ayant subi la faute.
  • Lors d’une action vers le porteur de balle, le défenseur non-voyant doit signaler sa venue en criant “VOY”.
  • La règle du hors-jeu n’est pas appliquée.

JPEG

publié le 20/05/2016

haut de la page