Laurence ROSSIGNOL à la Commission de la condition des femmes des Nations Unies

Laurence ROSSIGNOL à la Commission de la condition des femmes des Nations Unies

JPEG Laurence ROSSIGNOL, Ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes, représentait la France du 14 au 16 mars à la 60e session de la Commission de la condition des femmes des Nations Unies. Les objectifs de cette session étaient, notamment, d’examiner les progrès accomplis en matière d’égalité entre les femmes et les hommes, de pointer les difficultés, d’établir des normes mondiales et de définir des politiques visant à promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes dans le monde. A l’ouverture de la session, Laurence ROSSIGNOL a rappelé qu’en dépit des avancées féministes, les violations des droits fondamentaux des femmes sont encore largement répandues, en temps de paix, et tout particulièrement en temps de guerre. Elle a en particulier dénoncé le « féminicide », « la persécution de femmes parce qu’elles sont femmes », et également plaidé pour une « dépénalisation totale de l’avortement sur la planète ».

En savoir plus :
60ème session de la Commission de la Condition de la Femme (CSW60 14-24 mars)

publié le 15/04/2016

haut de la page