La filière française de l’élevage fidèle à la Russie

VIV Russia 2015 - 19-21 mai 2015 – Crocus Exhibition Center, Moscou, Russie

Cette nouvelle édition du VIV Russia accueillera du 19 au 21 mai 2015 à Moscou, une dizaine d’entreprises françaises spécialisées dans les équipements destinés à l’élevage. Ce rendez-vous permettra à la France de présenter son savoir-faire en matière d’élevage ainsi que ces matériels.

Très complet, le VIV Russia regroupe l’ensemble des filières avicoles, porcines et bovines depuis l’amont (génétique, insémination, nutrition, santé) jusqu’à l’aval (abattage, transformation de la viande) en passant par les équipements et matériels d’élevage. La France saisit de nouveau l’opportunité d’y être présente avec une dizaine d’entreprises, sur le Pavillon France, organisé par Business France. Cette participation collective fait la part belle aux innovations françaises en matière de :
• équipements spécialisés pour l’élevage avicole/porcin : matériel de traitement et d’abattage, préparation et distribution des aliments, etc.
• produits et services pour la reproduction animale, génétique aviaire.

Situé au Hall 8 (10D 0/1/2/3/4/5/6/7), le Pavillon France est composé des entreprises françaises suivantes : ACTINI, BAYLE, ECO PLASTIC SYSTEM, ORVIA, LIMA, PLUMA’TECH, SPACE. Le catalogue des exposants est disponible sur demande auprès du bureau Business France en Russie.

Malgré un contexte tendu, l’embargo russe ne devrait pas modifier les perspectives positives des échanges internationaux pour la filière avicole en 2015 selon Rabobank.
Après une phase d’effondrement de la production agricole jusqu’à la fin des années 90 et de stabilisation entre 2000 et 2005, les productions sont reparties à la hausse avec de très fortes croissances pour certaines filières animales à cycle court (au cours des six dernières années : +400% pour la filière volaille et +100% pour la filière porcine). Les récentes croissances observées dans les filières animales (volaille et porcin) sont à relier aux importants investissements réalisés dans la modernisation et la construction de nouveaux complexes agroalimentaires auxquels ont participé les entreprises étrangères.

La Russie a l’une des plus rapides croissances économiques en Europe et affiche pour objectif l’autosuffisance alimentaire. Le gouvernement russe a décidé d’investir massivement dans la modernisation des équipements et le développement des nouvelles technologies afin de développer la production locale notamment dans les secteurs de l’agroalimentaire, de l’agriculture et de l’élevage. Cette volonté est associée à une forte demande de la part des consommateurs pour des produits de qualité et une bonne sécurité alimentaire.

Dans l’élevage avicole et porcin, la Russie a des besoins concernant la conception des bâtiments d’élevage et la chaîne d’équipements et recherche notamment une expertise dans les secteurs de la génétique, de l’abattage et de la traçabilité. La Russie s’intéresse également au savoir-faire international dans la nutrition et la santé animale, mais aussi dans la lutte contre les épidémies.

La croissance de la consommation mondiale de viandes de volaille, plus compétitives en termes de prix par rapport aux autres viandes, soutient l’essor de la production mondiale estimée à près de 106 millions de tonnes par la FAO : Il s’agit principalement de poulet dont la production ne cesse de s’accroître dans toutes les parties du monde.

La viande de poulet et ses dérivés représentent plus de 88% de la production mondiale de volailles, toutes espèces confondues. Selon l’USDA, la production mondiale de poulet enregistrerait une hausse de 4% en 2014 vs 2013.

En termes de production, la France est au 5ème rang mondial avec 1,8 million de tonnes de viande de volaille et 1er producteur de volaille de l’Union Européenne, toutes volailles confondues (14,5% de la production U.E.)
• Accouveurs : 6 500 emplois, 120 entreprises et 1 200 élevages de reproducteurs
• Éleveurs : 20 000 éleveurs dont 4 000 labels, 27 900 bâtiments d’élevage
• Fabricants d’aliments : 4 000 emplois, 340 usines, une production de 7 millions de tonnes d’aliments pour la volaille (soit 33% de la production totale d’aliments de bétail) dont 3,8 millions de tonnes en céréales
• Industriels de l’abattage, de la découpe et de l’élaboration : 25 000 salariés, 170 entreprises recensées, 422 établissements d’abattage
La France, 6ème exportateur mondial, maintient encore un rôle prépondérant sur la scène internationale.

Le solde des échanges agroalimentaires franco-russe reste très excédentaire en faveur de la France, mais il se réduit. La France garde la même part de marché (4%) mais perd des places (10e en 2013).

Le Pavillon France est organisé par Business France, en partenariat avec Bretagne Commerce International

À propos de VIV RUSSIA :
Chiffres 2013 :
• Plus de 330 exposants
• Plus de 6 500 visiteurs
• Plus de 15 000 mètres carrés d’exposition
• Organisateur : VNU exhibitions
• Site Internet : http://www.vivrussia.nl/en/Exposant.aspx

PDF - 1.2 Mo
Catalogue VIV Rissie 2015

publié le 12/01/2017

haut de la page