La ferme Maslovka exporte du fromage en territoire français

Si on ne peut pas faire venir les fromages de France pourquoi ne pas faire venir les fromagers...

C’est la réflexion que Vladimir Borev agriculteur Russe grand amoureux de la France et de ces fromages, c’est faite lors de l’embargo sur les fromages français.
Et oui depuis plus d’un an la communauté Française en Russie souffre du manque de bon fromage Français sur sa table.

Les Russes de souche ont perdu ce petit coin de France dans leur assiette.
Les très nombreux russes amoureux de la culture Français ont perdu ce fleuron de la gastronomie pour une histoire de « Mistral pas du tout gagnant » pour les grandes coopératives laitières françaises.

Heureusement la fraternité des peuples a eu le dessus sur les querelles politiques Gilles et Nicole DEVOUGE des fromagers retraiter, passionner, on quitter leur petit village de Lafrançaise dans le Tarn et Garonne, il y a presque un an, pour les plaines Russe de Maslovka . Ils ont appris à Vladimir Borev les techniques de fabrication des fromages traditionnels Corses.

Dès leur retour en France, ravi par leur séjour, le couple Devouge a mis en relation Vladimir Borev et Milène et Nicolas Faine des fromagers voisin de Cazes-Mondenard.

JPEG

C’est dans leur petite ferme de 150 chèvres nommé « La vieille Grange » que le couple de fromagers français a accueillis leurs collègues Russe en septembre 2015. Il existe le jumelage de village pourquoi pas celui de deux fermes …

L’échange culturel et de savoir-faire, c’est ce qui a pousser Nicolas à répondre à l’invitation de Vladimir début 2016.Le dépaysement étais total pour ce paysan des collines du Tarn et Garonne ce retrouvant dans les plaines enneigés de Maslovka . Bien loin des clichés que l’on peut entendre sur la Russie et surtout sur son climat, Nicolas s’est très vite adapter, et a pu apprécier les ressources énormes de la terre noire des plaines russe, bien plus riche que la terre blanche de son Quercy natal.
Pour faire des bons fromages il faut du bon lait de la présure et du sel on trouve tout ceci dans le paysage campagnard si pur de la ferme de Maslovka en bordure du Done.

Au bout de quelques jours dans la grande maison de Vladimir ou un étage a été reconverti en fromagerie, des tommes, des cabécous, des fromages à la figue … murissent au milieu des autres fromages de la ferme Russe.

Les élus de toutes la grande Région de liepsk (équivalente en superficie à la France) viennent saluer le mariage des deux fermes et savoure avec bonheur les fromages Russe de tradition Française.

Très vite l’histoire du jumelage des fermes françaises et Russes se retrouve à la une des presses et télévisions locales et national. Nos deux compères coiffés de leurs bérets basques sont invités à l’ambassade de France à Moscou.

Ils ont réjoui l’ambassadeur avec leur petits fromages au lait cru moulés à la louche dans la pur tradition Française. Le bon goût du vrai fromage est enfin retrouver sur les tables diplomatiques.

La ferme Russe de Maslovka exporte alors du fromage en territoire français délesté par ces compatriotes.

Les projets de nos deux amis sont aussi vastes que la Russie et par la marque PIERRE FAINE 1929 Ils veulent reconquérir le marcher du fromage Français en Russie avec du lait Russe du personnel Russe du matériel fabriquer dans les usines Russes mais avec le savoir-faire Français. Un bel exemple de diplomatie paysanne. La ou les grands industriels sont chasser les petits paysans ce faufilent.

publié le 11/03/2016

haut de la page