La Renaissance française - Cérémonie annuelle de remise des distinctions

Médaille d’Or des Valeurs Francophones :

- Madame Tamara GVERDTSITELLI - chanteuse russo-géorgienne (élève de M. Michel LEGRAND) ; le discours d’éloge sera prononcé par M. Nicolas MEGRELIS, Directeur général de la société " Au nom de la rose" Russie ;
- Monsieur Mstislav LISTOV – aviateur militaire, Président de la Fondation russe d’Antoine de Saint-Exupéry ; le discours d’éloge sera prononcé par LcL Hérvé de Saint-Exupéry, arrière petit neveu d’Antoine de Saint-Exupéry ;
- Monsieur Kirill PRIVALOV – grand reporteur ; le discours d’éloges sera prononcé par M. Andreï KOUSPITS, fondateur de la société " Le Bon Goût" Russie ;

Médaille de Bronze du Rayonnement Culturel :

- Madame Nathalia POLENOVA - directrice du Musée-mémorial national d’histoire et des arts et réserve naturelle V.D. Polenov ; le discours d’éloges sera prononcé par M. Gilles CHENESSEAU, Vice-Président de la CCIFR et Lauréat de la Renaissance française ;

REMISE DES DIPLÔMES de la Renaissance française aux Lauréats du concours « Destination française » à :

- Mlle Mila TARASSOVA, lycée n° 1275 (classe de Terminale, Moscou)
- M. Mekhrzod ALIEV, lycée n° 1275 (classe de Terminale, Moscou)
- Mlle Dzhamilia ZHAMALETDINOVA, lycée 1525 (classe de première, Moscou)

Discours de monsieur l’Ambassadeur

Mme la Présidente,
Mmes et MM les lauréats,
Chers amis,

C’est un grand plaisir de pouvoir être parmi vous cette année. La cérémonie de remise des décorations de la Renaissance française est devenue un rendez-vous traditionnel au début de l’été, chez CMS qui propose son hospitalité depuis plusieurs années déjà.

Je remercie d’ores et déjà son directeur général, Jean-François Marquaire, qui est une des personnalités engagées à Moscou au service de la communauté et des entreprises françaises. Un tel sens de la responsabilité sociale est précieux pour toute la communauté française et pour l’ambassade.

La Renaissance française est une association originale, née de la volonté du président Poincaré il y a un siècle, dans un contexte évidemment très différent, et qui pourtant a su se réinventer.

Alors qu’elle avait pour objet à l’origine de favoriser le retour dans la culture française d’une région occupée pendant près de 50 ans, elle s’est très vite consacrée à la promotion de la culture française à l’étranger.

A Moscou comme dans toute la Russie, la culture française vit bien-sûr à travers les initiatives de l’Ambassade mais aussi grâce aux Français entreprenants que vous êtes tous ici.

A vous qui avez choisi de tenter l’aventure du voyage ou de l’expatriation, c’est à dire de bâtir votre vie dans l’altérité, la France doit beaucoup.

Chaque ministre qui vient en Russie vous le dit, avec raison, et nos compatriotes mesurent aujourd’hui combien l’influence de la France dans le monde repose aussi sur vos épaules.

« La France se nomme diversité » écrivait le grand historien Fernand Braudel. Sa richesse découle donc de notre volonté collective de réconcilier nos différences, de nous nourrir de nos histoires et de nos cultures parfois différentes, à travers notamment l’usage d’une langue que nous avons la joie et l’honneur de partager avec 300 millions de francophones, qui seront 700 millions en 2050.

Mais la force de certaines cultures et notamment des cultures francophones, c’est aussi de pouvoir compter sur beaucoup plus de représentants qu’elles n’ont de citoyens.

Ce sont quatre personnalités exemplaires à cet égard qui vont être distinguées aujourd’hui.

Grâce à la clairvoyance de Mme Zoya Arrignon, nous allons rendre hommage à leur passion et leur engagement au service de la culture française et des valeurs européennes, celles que nous en avons en partage avec la Russie.

La promotion de la Renaissance française de cette année est très variée. Elle comprend :

-  Une grande artiste, en la personne de Tamara Gverdtsiteli, habituée à établir des ponts entre les cultures, puisqu’elle chante dans plus de dix langues ;
-  Un aviateur au riche parcours, ayant choisi de faire connaître la personnalité de Saint-Exupéry au grand public russe, au delà du seul Petit Prince, M. Mstislav Listov ;
-  Un excellent journaliste et fin connaisseur de la chanson française, sur laquelle il a publié un opus remarquable, M. Kirill Privalov ;
-  Une historienne de l’art, directrice d’une des maisons-musées les plus attachantes et les mieux entretenues de Russie, mais aussi l’arrière petite-fille d’un des plus grands peintres russes, Natalya Polenova ;

Je vais laisser les rapporteurs présenter ces riches personnalités.

Mais je voudrais exprimer le plein soutien de l’ambassade pour le choix de chacune d’entre elles pour la promotion 2016 de la Renaissance française.

Cette promotion a procédé d’une consultation engagée entre la Renaissance française et l’ambassade il y a un an et je me félicite de son résultat.

Je vous remercie.

publié le 05/07/2016

haut de la page