Journée internationale des Volontaires - 5 décembre

A l’occasion de la Journée Internationale des Volontaires du 5 décembre, l’ambassade de France souhaite célébrer le volontariat et à travers lui la jeunesse, qui se trouve au cœur des priorités du Gouvernement. L’engagement des jeunes et leur volonté d’œuvrer pour la solidarité internationale doivent être encouragés et les formes de volontariat, notamment le service civique, seront développés en 2016 entre la France et la Russie.

Nous publions à cette occasion un témoignage de Florian, jeune engagé du service civique qui, après des études de Sciences Politiques, est parti pour six mois en Janvier 2015 auprès de l’association pour le dialogue interculturel russe INTERRA, à Krasnoyarsk en Sibérie.

« Ces six mois ont été particulièrement enrichissants dans la mesure où ils m’ont permis de rencontrer des publics et des interlocuteurs nombreux et variés, d’acquérir une solide expérience dans l’organisation de manifestations culturelles (festival de la culture française, ciné-débat, échange scolaire, lecture de poésie… ) et sportives (échange scolaire axé sur la pratique du Rugby entre un lycée français et une école russe) avec le soutien de l’association. Ce dernier projet s’inscrivait parfaitement dans l’esprit de l’association et lui permettait de mettre pour la première fois le sport au coeur de son action.

Cette mission de Service Civique a été très enrichissante humainement et professionnellement. Il me semble à ce titre essentiel non seulement de favoriser les interactions culturelles au sens strict du terme mais aussi de s’adresser à un public large à travers les organisations de la jeunesse et les échanges sportifs qui, grâce à la
pratique d’une passion commune, d’un véritable langage universel, sont à même de briser la barrière de la langue. Le dialogue, l’échange, la coopération ne peuvent s’apprendre mais il est possible de sensibiliser à ces enjeux. J’espère avoir pu humblement contribuer à cet objectif grâce à ma mission de Service Civique et continuer à oeuvrer pour le rayonnement de la France a l’étranger et le renforcement du lien entre les jeunesses russe et française.

J’ai été comblé par mon expérience de Service Civique en Russie aussi bien humainement que professionnellement et je suis persuadé que celle-ci me servira de tremplin professionnel. J’ajoute que les volontaires doivent avoir à l’esprit qu’il est indispensable de faire preuve d’initiatives au sein de telles organisations. Le champ des possibles est très vaste et il ne faut pas hésiter à tenter de faire bouger les lignes pour faire de cette expérience une réussite. »

publié le 04/12/2015

haut de la page