Good France : Diner de gala

Discours de l’Ambassadeur Jean-Maurice Ripert

Madame la ministre,
Mrs les Ambassadeurs, chers collègues,
Chers amis russes et français,

C’est une grande joie pour mon épouse Yaël et pour moi de vous recevoir à la maison Igoumnov en ce premier jour du printemps pour célébrer, avec 1.000 chefs dans 150 pays, la gastronomie française et sa créativité.

Voilà 2 ans, L. Fabius reprenait l’idée d’Alain Ducasse d’organiser dans toutes les ambassades de France un repas de gala afin de mettre en valeur « le repas gastronomique à la française », inscrit en 2010 par l’UNESCO au patrimoine immatériel de l’humanité.

Il s’agissait de faire valoir la capacité de nos grands chefs à maintenir une tradition tout en innovant, notamment à travers l’utilisation de produits locaux.

Nous voilà donc à nouveau réunis pour mettre en pratique la maxime du grand Auguste ESCOFFIER : « l’art de la cuisine est une des formes les plus utiles de la diplomatie ».

Il y a bien sûr dans cette assurance des Français à leur propre endroit un zeste de suffisance, mais dès lors que cela fait le bonheur de nos hôtes, nous en serons, je le sais, vite pardonnés…

L’inclination des Français pour la gastronomie, pour le repas comme moment de bonheur simple, de convivialité mais surtout d’échanges et de partage, en famille ou entre amis, est un point commun, un trait d’union avec les Russes.

L’opération Goûts de France réunit cette année 22 restaurants en Russie, à Moscou et Saint-Pétersbourg, mais aussi à Kaliningrad, à Novossibirsk, à Iekaterinbourg, à Irkoutsk et à Yakoutsk.

J’exprime à leurs chefs notre gratitude pour avoir choisi de célébrer ce soir, avec nous, la France et l’un des plus importants éléments de sa culture, je dirai même de son identité profonde.

Chers amis,

La gastronomie est un art. A ce titre, elle nécessite, pour celui qui veut percer, entre autres qualités, exigence et dépassement, ce qui qualifié bien notre très grand Chef de ce soir.

Il y a en effet, cher Marc Veyrat, deux traits qui caractérisent particulièrement votre parcours : le souci de la perfection et la prédilection pour les produits naturels.

Souci de la perfection : comme beaucoup de surdoués vous êtes instinctifs et un tantinet rebelle.

L’on dit que vous avez été chassé dans votre jeunesse de trois établissements tandis que les hôtels d’Annecy vous fermaient la porte au nez. Mais vous avez persévéré et vous êtes obstiné dans la direction que vous aviez choisie de suivre.

Amour de la Nature. Vous le tenez de votre famille issue d’un village niché au cœur de la Haute-Savoie, au plus près des alpages, tout près de chez moi.

Mais vous avez surtout beaucoup travaillé, notamment avec le botaniste François COUPLAN, selon lequel « il est temps de redécouvrir les végétaux qui nous entourent trop longtemps oubliés, que nous savons utiles depuis toujours pour nous nourrir et nous soigner ».

Vous nous avez également expliqué hier vos échanges avec des médecins, des agronomes, des chercheurs. Parce que vous voulez comprendre comment fonctionne le goût mais aussi le corps humain.

Grâce à cette vision - qui fait de vous un précurseur - vous réalisez des miracles : vous invitez ainsi vos hôtes, nous avez-vous raconté hier, à « entrer dans la forêt », que vous reconstituez dans leur assiette à partir de ses arbres et de ses fruits, de ses fleurs, de ses odeurs, de son humidité.

Pas étonnant alors que vous reprochiez à l’UNESCO d’avoir oublié de dire qu’il fallait utiliser des produits naturels, organiques !

Au moins êtes-vous satisfait que les instructions données cette année pour orienter l’opération Goût de France soient : « moins de sel, moins de gras, moins de sucre ».

Cher Amis
Notre repas de ce soir sera donc, grâce à Marc Veyrat, une invitation au voyage de retour, retour vers les terroirs des Alpes françaises et les trésors qu’elles recèlent et que nos parents connaissaient bien et savaient mettre en valeur.

Mais rien n’aurait été possible sans nos partenaires locaux, au premier chef la Maison Dellos, mais aussi la maison de champagne Perrier-Jouët, la société Alianta, le concours de M. Andreï Filatov, Air France, le Nom de la rose, Don Farfora, la maison Ladurée et les cosmétiques SISLEY .

De nombreux représentants des partenaires mondiaux de l’opération Goûts de France 2016 tels Michelin, STAUB, MAUVIEL et Renault sont là aussi avec nous ce soir, qu’ils soient remerciés de leur soutien et de leur engagement.

Chers amis, mesurons la chance que nous avons de partager ce repas préparé par Marc Veyrat et son équipe (et notre chef de cuisine) avec le soutien de Michel Lentz, un autre grand qui officie à Moscou au Cristal room Baccarat.

Marc Veyrat est un homme de conviction, d’engagement, de talent et surtout de cœur.
Alors faisons lui honneur et profitons de ce repas exceptionnel avec tous nos sens, nos yeux, notre palais et surtout notre cœur.

Je vous souhaite une très agréable soirée.

Photos : Anna Tikhomirova

publié le 15/07/2016

haut de la page