FLEUVE CONGO, Arts d’Afrique centrale au musée Pouchkine

Première exposition sur l’art africain présentée dans un musée national en Russie, FLEUVE CONGO, Arts d’Afrique centrale poursuit sa tournée internationale au musée des Beaux-Arts Pouchkine de Moscou.

Présentée à Paris en 2010, à Singapour en 2011, à Shangai en 2013, puis au Mexique en 2015, l’exposition FLEUVE CONGO, Arts d’Afrique centrale présente en Russie une sélection exceptionnelle de 190 chefs-d’oeuvre.

En écho aux collections permanentes du musée Pouchkine, quelques chefs-d’oeuvre de leur collection d’art moderne seront également présentés dans l’exposition à partir du 17/05/16.

L’EXPOSITION FLEUVE CONGO, Arts d’Afrique centrale

Véritable voyage initiatique menant le visiteur des forêts du Nord aux savanes du Sud, l’exposition démontre les liens existant entre les oeuvres produites dans les régions bordant le majestueux fleuve Congo, par diverses populations de langues bantoues.

PNG

Derrière la variété des masques et sculptures fang, hemba, kwélé ou kota, l’exposition met en lumière les oeuvres majeures de l’Afrique Centrale, dans leur conception, leurs structures et les liens artistiques qui les rapprochent.

Produite par le musée du quai Branly, l’exposition FLEUVE CONGO, Arts d’Afrique centrale a été présentée avec succès à l’Asian Civilisation Museum de Singapour en 2011, au musée de Shanghai en 2013, au Musée National de Corée en 2013, et au musée national d’Anthropologie de Mexico en 2015

Commissaire de l’exposition : François Neyt, Président de l’Alliance Inter- Monastères, membre de l’académie royale des Sciences d’Outre-Mer en Belgique
Collaboration scientifique : Aurélien Gaborit, Responsable de collection Afrique au musée du quai Branly.

LA COOPÉRATION INTERNATIONALE AU MUSÉE

Par la nature-même de ses collections, le musée du quai Branly a une vocation internationale et mène, depuis sa création, une politique active de coopération avec les pays d’origine de ses collections.

En tant que lieu de dialogue entre les cultures, le musée du quai Branly favorise la réciprocité des échanges et l’établissement de relations professionnelles à long terme. Grâce à de nombreux prêts, partenariats et à la participation à différents réseaux scientifiques et culturels, le musée établit des relations durables.De plus, par sa mission d’enseignement et de recherche, il participe à la production, à la circulation, à la mutualisation des idées et des connaissances.

Le musée du quai Branly développe de nombreuses actions de coopération à l’échelle
internationale, en relation avec les pays d’origine de ses collections : appui à la construction de musées, aménagement muséographique, inventaire de collections, constitution de base de données, accueil de professionnels étrangers, coproductions d’expositions, actions de formation, aide à la valorisation du patrimoine ou projets pluridisciplinaires associant histoire de l’art, patrimoine, archéologie, création contemporaine, montage d’expositions, etc.

PNG

Lieu de savoir et de diffusion des ressources, le musée du quai Branly concentre ses efforts, depuis son ouverture, pour établir des partenariats avec d’autres institutions culturelles et scientifiques qu’elles soient françaises ou étrangères, dans un souci de dialogue et de respect.

INFORMATIONS PRATIQUES : www.quaibranly.fr

Visuels disponibles pour la presse : http://ymago.quaibranly.fr - Accès fourni sur demande.

publié le 23/05/2016

haut de la page