Exposition sur Nikolaï Vassenine à Berezovski

Une exposition consacrée à Nikolaï Vassenine a été inaugurée le 4 décembre 2015 à la bibliothèque centrale de la ville de Berezovski, en présence du Consul général de France à Ekaterinbourg et du Vice-Ministre des Relations extérieures de la région de Sverdlosvk.

Né en 1919, Nikolaï Vassenine est mobilisé pour combattre les troupes allemandes, entrées en Union Soviétique en juin 1941.

Le 9 juillet 1941 son régiment est encerclé près de Minsk. Avec ses camarades, il est fait prisonnier par les Allemands.

D’abord incarcéré en Allemagne, Nikolaï Vassenine est ensuite envoyé dans un camp de travail en France. Il parvient à s’évader en octobre 1943 et rejoint la résistance française, dans le département de la Drôme (sud de la France). Assez vite, le Russe se voit confier la direction d’un détachement de 25 maquisards, baptisé plus tard « le groupe Nicolas ».

Au printemps 1945, il rentre dans son pays. Mais dès son débarquement au port soviétique d’Odessa, sur la mer Noire, il est arrêté - comme beaucoup d’ex-prisonniers des nazis, accusés de trahison par le régime stalinien - puis condamné à 15 ans de camp.

Sa peine est transformée au bout de quelques années, après la mort de Staline, en assignation à résidence en Sibérie.

Il n’est réhabilité qu’avec la perestroïka, peu avant l’éclatement de l’URSS, fin 1991.
En 2005, son histoire révélé, il est fait chevalier de la Légion d’Honneur. Les insignes lui en sont remis à Ekaterinbourg par Jean Cadet, alors Ambassadeur de France en Russie.

Nikolaï Vassenine est mort le 7 décembre 2014 à Berezovski.

publié le 04/12/2015

haut de la page