Exposition Kollektsia au Centre Pompidou jusqu’au 27 mars

Photographies Hervé Véronèse - Centre Pompidou

Depuis le 14 septembre, le Centre Pompidou expose le don exceptionnel de 357 œuvres soviétiques et russes contemporaines. Cet ensemble d’œuvres a pu être offert au Musée national d’art moderne grâce à la générosité de la Fondation Vladimir Potanine, de nombreux collectionneurs, d’artistes et de leurs familles. Cette présentation des œuvres nouvellement acquises est inscrite au programme de l’année franco-russe du tourisme culturel et s’accompagne d’un cycle de conférences et de projections qui se déploiera de septembre 2016 jusqu’en janvier 2017.

Le vernissage de l’exposition s’est tenu le 13 septembre en présence de Son Excellence Monsieur Jean-Maurice Ripert, Ambassadeur de France en Russie, de Son Excellence Monsieur Alexandre Orlov, Ambassadeur de Russie en France, du président du Centre Pompidou, M. Serge Lasvignes, du directeur du Musée national d’art moderne, M. Bernard Blistène, de M. Mikhaïl Chvydkoï, Représentant du Président de la Fédération de Russie pour la coopération culturelle internationale, de la commissaire russe, Mme Olga Sviblova, et du commissaire français, M. Nicolas Liucci-Goutnikov et de plusieurs artistes russes (photos ci-dessus).

Cet ensemble d’œuvres d’artistes majeurs offre un panorama de quelque quarante années d’art contemporain en URSS puis en Russie, à travers les principaux mouvements qui les ont sillonnées. Parmi elles, des œuvres non-conformistes de Vladimir Yakovlev ou de Youri Zlotnikov, mais aussi de l’École conceptualiste moscovite d’Ilya Kabakov ou de Viktor Pivarov ainsi que bien d’autres artistes conceptualistes ou représentatifs du Sots-Art. .

Ce projet dépasse le cadre d’une simple exposition. Signe fort d’un engagement pérenne du Musée national d’art moderne, les œuvres rassemblées rejoignent les collections nationales. Elles y complètent des fonds modernes de référence – Kandinsky, Larionov ou Gontcharova – ainsi que plusieurs œuvres contemporaines majeures acquises depuis les années 1980 grâce à la passion des conservateurs du Centre Pompidou.

Ce nouvel ensemble permettra au musée de partager avec un large public, en France et à l’étranger, la connaissance d’une histoire dont il est trop fréquemment pensé qu’elle s’est arrêtée à la fin des années 1920. Intégrées à une collection contemporaine résolument internationale, ces œuvres venues de Russie dialogueront avec des formes artistiques diverses, ouvrant de nouvelles perspectives pour l’étude et la recherche.

publié le 23/09/2016

haut de la page