Entretien avec M. Ban Ki-Moon

Le Président de la République a reçu aujourd’hui le Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-Moon. Ils ont évoqué ensemble les prochaines étapes de la préparation de la COP 21, qui entre dans sa dernière ligne droite. Ils se sont félicités des avancées d’ores et déjà obtenues même si beaucoup reste encore à faire.

Le chef de l’Etat a salué l’initiative de M. Ban Ki-Moon d’organiser une réunion des chefs d’Etat et de gouvernement en marge de l’Assemblée générale des Nations Unies le 27 septembre. Elle sera co-présidée avec la France et le Pérou. L’objectif est de donner l’impulsion politique nécessaire pour que les négociations aboutissent.

Toutes les occasions doivent être saisies pour avancer d’ici décembre, en particulier la réunion sur les financements en octobre à Lima et le sommet du G20 à Antalya en novembre. La France réunira à nouveau les chefs d’Etat et de gouvernement à l’ouverture de la COP 21 pour donner un cadre clair et ambitieux aux négociations.

Le Président de la République et le Secrétaire général des Nations Unies ont également évoqué les crises internationales. Le chef de l’Etat a rappelé son plein soutien au processus politique conduit sous l’égide des Nations Unies en Libye. Il doit aboutir dans les meilleurs délais. En Syrie, la transition politique doit maintenant être engagée sur la base de la déclaration adoptée par le Conseil de sécurité le 17 août.

Le Président de la République a enfin remercié le Secrétaire général pour l’action des Nations Unies en faveur de la stabilisation de la RCA.

publié le 03/09/2015

haut de la page