Droits de l’homme - Loi sur les "agents de l’étranger"

Déclarations du porte-parole du Ministère des Affaires étrangers

La France a pris connaissance de la décision du ministère russe de la justice d’inscrire le centre Levada sur la liste des "agents de l’étranger", qui conduit son directeur à suspendre ses activités. Le centre Levada est internationalement reconnu pour la qualité de ses études.

Plus de 140 organisations de la société civile russe ont été touchées par des procédures depuis l’entrée en vigueur de cette loi en 2012. Nous exprimons également notre inquiétude à la suite de l’inspection menée le 5 septembre auprès de l’ONG "Mémorial international", unanimement respectée, qui pourrait conduire à sa désignation comme "agent de l’étranger".

Nous rappelons notre attachement aux libertés fondamentales, notamment la liberté d’association, d’opinion et d’expression, partout dans le monde.

publié le 07/09/2016

haut de la page