Coopération S&T franco-russe

Le mardi 9 juin s’est tenu à Moscou la 10ème session du comité mixte pour la science et la technologie. Institué par l’accord de coopération de 1992 ce comité ne s’était pas réuni depuis 2007.

M. Roger Genet, directeur général pour la recherche et l’innovation au Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a conduit une délégation française importante.

Photo : Corinne Lassailly

L’accompagnaient à Moscou M. Pascal Le Deunff, Sous-Directeur de la recherche et des échanges scientifiques au Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International, M. Patrick Nedellec Directeur de la Direction Europe de la recherche et coopération internationale au Centre National pour la Recherche Scientifique (CNRS), Mme Nakita Vodjdani, Déléguée aux affaires européennes et internationales à l’Agence nationale de la recherche (ANR), M. Christian Chardonnet, Chef du département des Grandes Infrastructures de Recherche au Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Deux chercheurs venant de France ont également témoigné de leurs coopérations : M. Yegor Vassetsky de l’Institut Gustave Roussy et M. Rustem Khasipov de l’Inserm et qui dirige un laboratoire Megagrant à l’Université fédérale de Kazan.

Le vice-ministre pour l’éducation et la science, M. Alexandre Povalko co-présidait ce comité pour la partie russe avec Nikolaï Toïvonen, directeur des relations internationales au même ministère.

La relation bilatérale franco-russe se singularise par la place de choix qu’occupent la science et la technologie, et ce depuis plusieurs décennies.

Le comité mixte a permis de réaffirmer notre attachement à la coopération S&T entre nos deux pays, d’en saluer l’excellence et d’en évoquer les perspectives. Il a également été l’occasion de constater les similitudes dans les choix qui ont présidé à la transformation du paysage de la recherche en France et en Russie ces dix dernières années : rapprochement du monde de la formation et recherche, internationalisation, financements par appel à projets, regroupement d’institutions, initiatives d’excellence.

En outre, les deux parties ont salué la création d’un nouvel outil de financement de projets de recherche collaborative, le partenariat Hubert Curien Kolmogorov. Les présidents ont rappelé l’importance de la coopération sur les défis globaux, notamment sur le climat ou l’arctique ainsi que la recherche sur les sciences humaines et sociales et de mettre en valeur les travaux du Centre d’études franco-russe de Moscou.

En marge de ce rendez-vous, M. Genet s’est entretenu avec le Conseiller du président Poutine, M. Foursenko, et a pu rencontrer M. Panchenko, directeur du Fonds russe pour la recherche fondamentale, M. Fridlyanov, directeur du Fonds russe pour les humanités ainsi que M. Khlounov directeur du Fonds russe pour la science.

Les autres membres de la délégation ont prolongé ces échanges par des visites de site, notamment des laboratoires Megagrant de l’université MISiS, à l’Institut Engelhardt, qui collabore depuis dix ans avec succès deux institutions et avec qui la France entretient des liens étroits. Les très grandes infrastructures de recherche étaient aussi au programme avec une visite à l’Institut Kurchatov et à l’Institut Unifié de Recherche Nucléaire (JINR), à Doubna.

Enfin, un groupe de contact a été institué pour suivre et entre deux réunions du comité, la prochain étant annoncée pour l’automne 2016 en France.

A noter que le 18 juin, le Bureau de la recherche géologique et minière (BRGM) et le musée Vernadsky fêteront les dix ans du laboratoire franco-russe en métallogénie. Rendez-vous est déjà pris en 2016 pour célébrer les 50 ans de l’institutionnalisation de notre coopération scientifique, technologique et spatiale, les 20 ans de l’accord entre le CNRS et le RFFI ainsi que les 10 ans de de coopération entre le RGNF et la Maison des sciences de l’Homme, et toujours le CNRS.

publié le 15/07/2016

haut de la page