Conférence internationale sur la protection du patrimoine en péril

Conférence internationale sur la protection du patrimoine en péril - Co-présidence française

François Hollande se rend aux Émirats arabes unis les 2 et 3 décembre 2016 à l’occasion de la Conférence sur la protection du patrimoine en péril qu’il clôturera avec le Prince héritier Cheikh Mohamed bin Zayed. Retrouvez le dossier de presse de l’Élysée préparé à cette occasion !

La conférence sur la protection du patrimoine en péril est le fruit d’une initiative de la France et des Émirats arabes unis, préparée depuis plus de trois ans. Elle est le pendant culturel de la lutte menée contre le terrorisme sur les plans militaire et politique.

Le président de la République a fait de la protection du patrimoine un des fils directeurs de sa diplomatie culturelle française et ce, dès février 2013, avec la visite au Mali effectuée en présence de la directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova.
Ce déplacement avait été l’occasion de lancer le processus de reconstruction et de restauration des mausolées de Tombouctou, mais aussi d’initier une réflexion internationale sur les moyens de :

  1. renforcer la protection des biens culturels menacés par les conflits
  2. préserver la diversité culturelle mise en péril par le fanatisme terroriste

La conférence à Abou Dabi poursuit notamment trois grands objectifs :

  1. Mise en place d’un fond international dédié au financement d’action pour la protection du patrimoine culturel en péril ;
  2. Mise en place d’un réseau international de refuges, c’est-à-dire un réseau de pays s’engageant sur des garanties communes pour accueillir , de manière temporaire, les biens culturels d’un pays faisant face à une situation de conflit armé ;
  3. Adoption d’une déclaration politique commune en faveur de la protection du patrimoine en péril, visant à encourager l’adoption d’une résolution cadre sur la protection du patrimoine en péril au Conseil de sécurité des Nations unies.

publié le 01/12/2016

haut de la page