Concert de l’organiste Baptiste-Florian Marle-Ouvrard

JPEG

« J’ai deux vies. Une vie au cinéma, l’autre pour moi », disait Mikaël Tariverdiev. Il était plus que célèbre, c’était une légende. Ses disques se sont vendus à des millions d’exemplaires. Mais c’était de la musique de film.

Pourtant, dans sa vie "pour lui" régnait un instrument favori, l’orgue. Pour lui il a écrit des concerti, des préludes, des toccatas et même une symphonie. Tant d’œuvres dans la langue bien connue de Tariverdiev. La principale différence était dans le choix des thèmes, il n’était alors plus question d’un seul homme, mais de tous les hommes simultanément. Qu’adviendra-t-il de nous tous et de notre planète ? De là découle la nécessité d’un instrument puissant et intemporel.

Ce n’est pas par hasard que le seul concours international d’orgue existant en Russie porte son nom. Le 9 novembre se produira à la Philharmonie d’Ekaterinbourg le lauréat du VIIème Concours international d’orgue M. Tariverdiev, le Français Baptiste-Florian Marle-Ouvrard. Qui mieux que lui pourrait présenter l’œuvre pour orgue du compositeur ? Le musicien français, co-titulaire de l’orgue de l’église Saint-Eustache à Paris, embellira le programme par ses improvisations sur les thèmes proposés par le public.

Programme du concert
Concert dans le cadre du Festival international "Souviens-toi de ce monde" à l’occasion du 85ème anniversaire de la naissance de Mikaël Tariverdiev
Musique de Tariverdiev et improvisation sur des thèmes proposés par le public

Tariverdiev.Toccata extraite du Concerto n°2 pour orgue
Tariverdiev. Préludes 2 et 3 du cycle "10 préludes pour chœur. Imitation des anciens maîtres"
Tariverdiev. 10 préludes extraits du cycle « Humeurs »
Tariverdiev. Air et Invention extraits du concerto n°1 « Cassandre »
Tariverdiev. Symphonie pour orgue "Tchernobyl"

publié le 16/11/2016

haut de la page