Colloque "les migrations : approches franco-russes" Saint Pétersbourg le 10 et 11 octobre 2014

L’Ambassade de France en Russie et l’Académie russe de l’Economie Nationale et de la Fonction Publique auprès du président ont organisé les 10 et 11 octobre 2014 à Saint-Pétersbourg un colloque franco-russe consacré aux « Migrations : approches croisées franco-russes », en partenariat avec le Centre d’Etudes Franco-Russe et l’Université Européenne de Saint-Pétersbourg.

Ce colloque, le premier des « rendez-vous d’automne » organisés par l’Ambassade, alliait approche scientifique et dimension pratique, afin de permettre des échanges d’expériences et de bonnes pratiques comme une meilleure connaissance réciproque de l’histoire et du fonctionnement des institutions chargées des migrations. Ainsi que le soulignait l’Ambassadeur dans son discours d’ouverture, « Avec bien entendu des histoires et des expériences différentes s’agissant de la Russie et de la France, l’impact des migrations sur l’évolution de nos sociétés et de nos économies est indéniable et pose toute une série de questions fondamentales aussi bien aux responsables politiques, économiques, religieux et culturels qu’aux sociétés civiles. […] Nos deux pays ont des traditions et des approches du phénomène qui leur sont propres. L’objectif est de les comparer et certainement pas de les juger, avec pour ambition de souligner les meilleures pratiques, celles qui ont pu faire leurs preuves concrètement, afin de s’en inspirer. »

Les chercheurs et les professionnels travaillant en lien avec des populations migrantes (fonctionnaires, représentants de la société civile, élus locaux…) français et russes ont ainsi pu échanger abondamment sur tous les enjeux liés aux migrations, à travers les prismes démographique et socio-économique, mais aussi sur des questions juridiques et techniques (la délivrance de titres de séjour, les recours contre les décisions administratives, la pratique des quotas ou encore les permis de travail par exemple). Le thème de l’intégration sociale et culturelle des migrants et la question de la relation entre développement économique et migrations ont été centraux pendant ces deux jours, permettant de poser la question des rapports entre l’Etat, la société civile, les experts et le migrant lui-même. L’intensité et la richesse des échanges ont démontré les multiples possibilités de coopération franco-russe sur ce thème, qu’il s’agisse de coopération en matière de formation de fonctionnaires ou entre acteurs des sociétés civiles russe et française, ou du renforcement des échanges scientifiques et des recherches comparatives sur les migrations.

Trois questions à Idir Hocini, journaliste et blogueur au « Bondy Blog » : Cliquer sur la photo pour lire

PDF - 373 ko

publié le 20/10/2014

haut de la page