« Amphitryon » de Molière au Théâtre-atelier Piotr Fomenko

Le 31 janvier, s’est déroulée la première de la pièce « Amphitryon » de Molière en présence de l’Ambassadeur de France en Russie.

JPEG

Après avoir monté Figaro divorce d’Ödön von Horváth, Christophe Rauck revient au XVIIe siècle, déjà traversé avec Racine et Phèdre (2014), pour aborder une pièce considérée comme la plus gracieuse de Molière, écrite en 1668. Cet Amphitryon est le fruit d’une rencontre avec les comédiens de l’Atelier Piotr Fomenko alors qu’il était en tournée à Moscou avec Le Mariage de Figaro (2007) et la troupe de la Comédie-Française. Huit comédiens russes (deux femmes, six hommes), les Fomenkis comme on les appelle en Russie, anciens disciples du maître de la mise en scène, Piotr Fomenko (disparu en 2012), jouent Amphitryon sous la direction de Christophe Rauck, d’abord à Moscou pour la création franco-russe de cette comédie mythologique, puis à Lille, au Théâtre du Nord, où l’on garde un souvenir ému du Guerre et Paix de Tolstoï (2002), dans la mise en scène de Piotr Fomenko. La création d’Amphitryon est l’occasion d’un échange entre les élèves de l’École du Nord et les élèves du GITIS, l’école emblématique de la grande histoire du théâtre russe.

Pour en savoir plus

publié le 02/02/2017

haut de la page