Accord russo-indien sur le diagnostic de maladies héréditaires

La société de génomique ReadSense et la société indienne Strand Life Sciences spécialisée dans les applications de l’informatique à la médecine personnalisée viennent de signer un accord de coopération.

Cet accord porte sur le développement de diagnostics de pathologies génétiques à partir de séquençages de nouvelle génération (NGS) à des prix abordables. Cela permettra aux cliniques et hôpitaux d’utiliser cette technologie et aux médecins locaux d’obtenir des données plus précises que celles fournies par les tests standard. Strand Life Sciences partagera également son expérience et ses connaissances techniques acquises aux Etats-Unis et en Inde. ReadSense analysera l’ADN d’échantillons sanguins et utilisera les outils de Strand Life Sciences pour en interpréter les résultats. Les domaines principalement concernés sont la neurologie, la gastroentérologie et la pneumologie.

ReadSense Genomic Center (LLC ReadSense, Moscou, Russie) est un projet porté par RusNano, Fonds d’investissement étatique chargé du développement des nanotechnologies en Russie. Il cherche à mettre en œuvre des solutions intégrées pour le diagnostic des maladies rares et héréditaires utilisables par les médecins des cliniques locales en Russie. LLC ReadSense est une société-projet du nanocentre TechnoSpark situé à Troïtsk - à 40km de Moscou, et celui de Dubna, ville de science située à une centaine de kilomètre au nord de Moscou.

Créée en 2000, Strand Life Sciences est une société de bio-informatique spécialisée dans la médecine personnalisée. Ses deux activités principales sont la recherche fondamentale sur les mécanismes moléculaires de la vie et la réalisation de diagnostics à partir de l’analyse de données moléculaires. Ses principaux laboratoires sont situés à Bangalore et à Aurora, dans l’état du Colorado.

Le TechnoSpark de Troitsk a été créé en 2010 et est spécialisé dans les nanotechnologies en général, avec pour axes particuliers la médecine personnalisée, plus particulièrement sur les solutions informatisées, l’électronique, les applications des technologies laser, les matériaux et le design industriel.

Le nanocentre de Dubna développe actuellement une quarantaine de projets dans cinq domaines : revêtements intelligents, énergie propre, de médecine personnalisée, de matériaux innovants et de cosméceutiques (mot valise désignant la convergence de la cosmétique, la pharmaceutique et du médicament).

Rédacteur : Geoffrey Négiar

Sources et informations :
PR Newswire
Rusnano
Nanocentre de Dubna
Nanocentre Technopark
Strandls

publié le 29/02/2016

haut de la page